12/09/2017

2 semaines à 3.

Depuis déjà deux semaines, nous sommes maintenant trois au quotidien, Loupiote âgée de 2 ans et demi, a rejoint nos journées, la Petite Souris et moi.

La première semaine a été rude... pour la Petite Souris. Partager sa nounou, les jouets, cela a été bien dur... Heureusement, j'ai deux bras et deux jambes, et largement assez de place pour toutes les deux. On a donc fait le max de câlinous à trois, voir à quatre quand le chat venait se joindre à nous pour lui aussi me faire remarquer qu'il était là... J'ai rassuré la Petite Souris tant que j'ai pu dans ce grand changement qu'est l'arrivée d'un second enfant chez nounou, et maintenant je pense qu'elle ne peut plus se passer de sa copine qu'elle réclame sans cesse. Le matin en arrivant, elle file toucher la photo de sa "Nanou" sur son casier, et la réclame jusqu'à ce qu'on aille la chercher à l'école. Les trajets se passent très bien, il y a 500 mètres entre l'école et chez moi, ce qui fait quand même 1 kilomètre aller-retour (en plus des escaliers à descendre et remonter), et la Petite Souris qui n'a que 22 mois marche très bien sans que je ne la porte. On s'arrête tous les deux mètres pour une fleur ou un chien, mais elle marche seule et c'était ma plus grosse appréhension de cette rentrée (on en reparlera quand le petit frère sera avec nous début Octobre).

Loupiote se sent plutôt bien avec nous, elle a eu quelques coups de blues et a besoin d'être rassurée mais elle est adorable et très attachante. Je vais néanmoins devoir me mettre à jour sur les dessins de licornes et les histoires de princesses.

Niveau organisation, il y a des jours qui se passent très bien et forcément certains où ça coince en fonction de la fatigue et de l'humeur de chacune, mais ça va. Mon projet était suffisamment bien réfléchi et abouti. J'ai acheté les assiettes à compartiments en forme de pomme de la marque Munchkin pour gagner du temps lors des repas, et chaque enfant a son code couleur pour les couverts / assiettes / verres / gants / serviettes / bavoirs... Nous rentrons de l'école, nous nous lavons les mains, nous mangeons, nous nous lavons de nouveau les mains, et j'installe les filles sur le tapis de jeux avec une caisse de jouets le temps que je nettoie la petite table et le sol, ensuite passage au pot, couches, histoires et sieste. C'est le moment de la journée le plus rythmée et le plus crucial car généralement les filles sont bien épuisées. C'est d'ailleurs ce moment que je redoute quand il y aura le tout petit bébé. Les filles ne s'endorment que lorsque je reste dans la chambre. L'endormissement prend cinq minutes lorsque je reste contre plus d'une heure quand je quitte la chambre (roulades sur le lit, hop je rejoins la copine dans son lit etc...). Je préfère prendre ses cinq minutes rien que pour elles et garantir du calme pour tout le monde. Là encore avec le bébé, il va falloir gérer toute la troupe. Pendant la sieste, je range, je tente de manger et de finir mon café avant qu'elles ne se lèvent car en ce moment la sieste c'est une heure maximum... Les deux filles s'entendent bien malgré leur 1 an d'écart. Cela aide la plus petite à grandir et apprendre des mots, et la grande doit être plus responsable et autonome. On travaille beaucoup là dessus: l'autonomie! S'habiller seule, mettre et débarrasser la table, aider la plus petite à mettre ses chaussures ou habiller les poupons. En choisissant de travailler avec trois âges différents, c'est ce que je souhaitais mettre en place, que chaque enfant aide les deux autres à grandir. Et je pense que l'arrivée du bébé dans deux semaines va les aider encore plus!

Et moi... Je me sens heureuse et épanouie dans mon job! C'est vrai que les journées sont longues, que deux enfants en bas âge c'est fatiguant mais du matin au soir je me répète que je suis heureuse. Et j'ai cette chance immense de faire un travail qui me passionne, je le souhaite à tout le monde car c'est une des clés du bonheur.

Aucun commentaire: