28/07/2016

L'agrément d'assistante maternelle.

J'ai décidé de faire cet article car beaucoup de personnes m'ont posé la question sur ma page Facebook concernant mon travail, comment s'obtient l'agrément, quelle formation il faut avoir, comment tout cela se déroule...

Il faut savoir que j'ai obtenu mon agrément en 2014. A l'époque je finissais ma première année chez les jumelles, et je n'étais qu'à 22h par semaine, 18h chez une autre famille avec qui cela se passait mal et pour laquelle j'ai cessé de travailler. Je ne pouvais pas me permettre de ne travailler que 22h par semaine, donc il était convenu avec les parents, que lorsque la garde partagée prendrait fin, il était pour moi normal de chercher un temps plein ailleurs. J'ai donc commencé les démarches pour devenir assistante maternelle, puis finalement surprise, j'ai appris au même moment l'obtention de mon agrément, ET la transformation de mon contrat avec les jumelles en 40h par semaine.

La réunion d'informations.
En Avril, j'ai commencé mes démarches en contactant le Conseil Général, le service du Pôle Social destiné à la formation des assistants maternels. Rapidement, dans le mois, j'ai eu ma première réunion d'informations au Conseil Général qui a duré deux heures environ, où on nous a documenté sur le métier, ce qu'il fallait savoir, et on nous a remis le dossier de demande d'agrément.  Nous étions une quarantaine de candidates, nous nous sommes présentées tour à tour, donnant notre expérience en petite enfance, et surprise, j'étais la seule de la réunion à avoir déjà travaillé avec des enfants et être déjà diplômée.
La réunion nous informe sur:
- Les conditions d'exercice
- La procédure
- Le statut professionnel avec les droits et les obligations
- Les partenaires de la petite enfance
 A la fin de la réunion, on vous remet un dossier CERFA à compléter si vous souhaitez donner suite.

Le dossier.

Vous devez joindre au dossier un extrait de votre casier judiciaire n°2, ainsi qu'un extrait du bulletin n°3 de casier judiciaire de chaque majeur vivant à votre domicile, ainsi qu'un certificat médical (certaines vaccinations sont obligatoires: DT Polio et ROR Coqueluche).Vous devez donner des informations d'identité classiques, ainsi que vos diplômes, vos formations, des détails sur votre logement et vos motivations.
A compter de la réception du dossier, le Conseil Général dispose d'un délai de 3 mois pour apporter une réponse à votre demande.

L'enquête d'évaluation.

La personne chargée de l'instruction du dossier se rend à votre domicile pour évaluer vos conditions d'accueil et vos motivations.
Ici, c'est une assistante sociale qui s'est rendue à mon domicile. Nous avons commencé sur un entretien, revenant sur les points abordés dans le dossier, puis elle m'a posé plusieurs questions sur ma connaissance des enfants, sur mon cadre de vie, et ma motivation.
Une visite du logement suit l'entretien pour contrôler les normes et la sécurité.

Suite à tout ça, il vous faudra encore attendre un peu avant d'avoir une réponse pour votre agrément. Votre dossier passera en commission devant un jury et vous recevrez un courrier avec la validation ou non de votre agrément.

Si la réponse est positive, le courrier vous informera du nombre de places dont vous disposez ainsi que les obligations d'aménagement à faire dans votre logement (pour ma part il s'agissait de mettre des bloque-fenêtres, des bloque-placards, et de mettre les produits cosmétiques en hauteur).


Si vous avez des questions, posez les en commentaires, j'essayerai de vous répondre dans la mesure de mes capacités!

22/07/2016

Le jour particulier.

Comme tous les matins, j'ai pris l'ascenseur de votre immeuble, en finissant de me maquiller rapidement devant le miroir de celui-ci, étant partie de chez moi à la va-vite, et en ayant bu la moitié de mon café...

Comme tous les matins, je vous ai cueilli au saut du lit, vous câlinant, sans doute un peu plus que les autres jours, car je savais que ce jour là serait particulier.

Comme tous les matins, je vous ai donné vos céréales et votre lait, et j'ai gardé vos doudous et vos poupons sur mes genoux pendant que vous déjeuniez.

Comme tous les matins, je vous ai demandé si vous aviez bien dormi, si vous aviez été sages avec maman et nous avons parlé du programme de la journée car je savais que ce jour là serait particulier.

Comme tous les matins, je vous ai aidé à vous habiller. Enfin non, pas ce matin là. Vous avez choisi seules vos vêtements, vos petites culottes fleuries, et vous êtes allées seules vous débarbouiller dans la salle de bain face au grand miroir. "Comme une grande ma nounou!".

Comme tous les matins, nous avons enfilé les chaussures pour partir nous promener. Mais ce jour là était particulier. Papa me regardait ému, en me remerciant pour ces trois ans auprès de vous, il me parlait de vos petits sourires, ces petits sourires que je n'oublierai jamais. Maman essayait de retenir ses larmes. Ce jour là, serait vraiment particulier.

Comme tous les jours, je vous ai poussé sur la balançoire. Comme tous les jours, vous avez crier "Encore! Encore! Plus fort Nounou!". J'ai continué encore et encore, car je voulais que vos petits rires résonnent pour toujours dans mon coeur.

Comme un jour particulier, on a regardé des photos de ces trois ans passés, et on a ri, beaucoup ri.

Comme tous les jours, je vous ai couché pour la sieste. Toi ma Lucile, je t'ai bien bordé, entouré de tes innombrables doudous, je t'ai souhaité une bonne sieste. Et je t'ai dit dans l'oreille que je t'aimais fort. Et toi ma Juliette, je t'ai ramassé ton doudou que tu avais fait tombé par terre et que tu ne voulais pas ramasser. Je t'ai embrassé et je t'ai dit que je t'aimais aussi très fort. "Soyez sages les filles, dormez bien! A tout à l'heure, je reste là, je suis juste à côté". Et j'ai refermé la porte sur ces mots que je prononce depuis trois ans et que je ne vous prononcerai plus.

Comme tous les jours, on a fait le câlin du lever de sieste. Comme tous les jours, j'avais déjà préparé le goûter, prêtes pour sortir dehors, après un pipi au pot et une négociation pour laisser Doudou à la maison.

Comme tous les soirs, je vous ai ramené à la maison. Je tenais fermement vos petites mains moites, car je savais que c'était la dernière fois que je vous les tenais de cette façon là, c'était notre dernière promenade ensemble, et c'était la dernière fois que je vous ramenais à votre maman.

Lundi, c'était le dernier jour, le dernier jour où j'ai été votre nounou. Mais comme maman vous l'a dit, nous resterons amies pour le reste de notre vie.

Comme un jour particulier, je vous ai dit au revoir en vous serrant très fort. Je pensais que les larmes couleraient sur mes joues, mais non, je savais que je ne devais pas pleurer devant vous, et que ce jour particulier, devait rester un jour comme les autres. 

De ce jour particulier, je garde de beaux souvenirs, tout comme les autres jours où je vous ai vu grandir pendant trois ans. 

Je vous aime mes princesses, je laisse l'école prendre le relai et je ne vous oublierai jamais.

14/07/2016

#ProjetAssMat derniers dons et achats.

Il y a deux semaines, nous avons fait une razzia chez le Suédois, pour acheter le principal du matériel pour le projet. Nous sommes revenus avec un matelas pour le lit de bébé, des draps housses, deux petits tabourets, la chaise haute, des couverts, des langes, un portique, une cuisinière (la nouvelle qui vient de sortir et qui ne vaut que 30€, idéal pour les petits budgets), et un peu de dînette.
J'ai monté tout ça dans la foulée, je voulais vraiment voir tout ça sorti des cartons et ce fut plutôt chouette de voir mon rêve devenir réalité. Je suis comme une gosse je vous jure! De me dire que je vais bosser de chez moi, avec du matériel choisi, neuf, mais quel pied si vous saviez!

La semaine suivante nous avons fait un vide grenier, et j'ai pu dénicher une gourde en métal Barbapapas en très bon état, des assiettes, et surtout deux gigoteuses pour 5€ quasi neuves (qui sentaient encore bon la lessive, même si évidemment je vais les laver).

Niveau achats, j'ai aussi déniché des  bloque-placards qui ne coûtent pas un bras. Cela suffit pour les placards mais pas pour les fenêtres, il va falloir que je cherche ailleurs quelque chose de vraiment solide et sûr. Leroy Merlin? Si vous avez un bon plan de ce genre de bloque-fenêtres (je ne peux pas percer mes fenêtres), je prends car ce bloque là est trop élastique et si on tire sur la fenêtre, ça finit par lâcher... Mais pour les tiroirs et placards, ça convient bien. 
Un anneau de dentition à mettre au frigo ensuite, je l'ai trouvé adorable en forme de fraise. Pour rester dans les trucs choupis, une cuillère pour bébé rose, une gourde en forme de fraise (piou piou piou), et un goupillon à 1€  (j'ai vu des goupillons à 12€ sur certains sites, faut vous calmer les gars, ce sont des goupillons bordel!).
Du coup, niveau vaisselle, je crois qu'on est opérationnels! Je commence petit à petit à installer tout le matériel un peu partout dans la maison.


J'ai reçu un joli colis de dons aussi de la part de ma copine Céline. Des biberons et des bavoirs, encore merci. Normalement lors de notre séjour sur Nantes, je devrais rencontrer Hélène qui me donnera là encore des bavoirs! Le stock devrait être bon là aussi.


Si jamais vous avez du matériel qui pourrait me servir et que vous voulez ainsi participer à mon projet, n'hésitez pas à me contacter: petitelilinette [at] gmail.com

Je cherche encore des gigoteuses, un matelas à langer, un cuit vapeur, un chauffe biberon, de la dînette, un chariot de marche, des caches prises, des bloque fenêtres, du linge de toilette...