27/04/2016

Quand We Love Prema devient une cour de récréation.

L'année dernière, j'avais fait partie de l'opération We Love Prema avec la Team  Krokette. L'expérience c'était super bien déroulée, on avait récolté pas mal de bodies, et mon entourage m'avait aidé, que ce soit les petits que je garde qui avaient adoré les customiser, ou ma copine basée à Londres, qui m'avait envoyé de la jolie mercerie.

Cette année, je voulais me lancer en solo, puis une nana m'a contacté pour me dire:

Hey si on regroupait nos deux équipes?

Quelle erreur j'ai fait d'accepter, et donc d'emmener trois autres copines dans le projet. Dès le départ forcément la conversation de l'équipe était super animée, mais chacune a participé, nous étions toutes motivées... Donc depuis deux mois, je récolte (ainsi que Charlyne, Louise et Sylvie) des bodies, certaines ont acheté du matériel, et aujourd'hui surprise.
.
Nous ne faisons plus partie de l'équipe.

On l'a appris en étant simplement viré de la conversation de groupe de notre équipe.
Et tout ça, a été confirmé sur le blog de ma très ex chef d'équipe:

 Malheureusement, toutes les filles de mon équipe ne sont pas motivées pourtant elles étaient toutes volontaires je n'ai forcé personne.  J'ai donc dû faire du tri pour avoir à mes côtés uniquement des personnes motivées.  On va pouvoir repartir sur des bonnes bases... 

Mais oui, mais bien sûr... Pourquoi? Parce que nous ne répondions pas tous les deux jours aux messages coups de pression que nous recevions? Parce que nous n'avons pas trouvé d'accord pour se rencontrer? Mon dernier message date du 17 Avril, où je précise que je travaille beaucoup et que j'ai aussi des soucis persos, mais que je dégagerai du temps pour l'opération. La réponse que j'ai reçu de sa part:

Très bien je continue toute seule.

Jamais je n'ai dit que je laissais tomber l'opération.

10 jours ont passé. Et je découvre avec colère aujourd'hui, que Charlyne, Louise, Sylvie et moi, nous ne faisons plus partie de l'équipe de cette très chère chef d'équipe! Et cela me scandalise!

Je me rends compte avec colère des coulisses de cette opération. 

Désolée d'avoir une vie, personnelle et professionnelle, et de ne pas répondre immédiatement aux messages (sur mon autre compte facebook, car les messages en continu tous les jours non merci, je suis motivée mais pas à la disposition des gens pas sympas).
Ecoeurée de voir que pour elle, tout devait tourner autour d'elle et de SON projet. Elle répète assez bien sur son blog "MON PROJET". Je croyais que We Love Prema c'était une opération en équipe, apparemment je me suis bien leurrée moi...
Ha puis les bodies reçus par Verbaudet, et les fournitures, elle les a bien gardé pour elle. Alors que l'année dernière, Krokette avait distribué à chacune, en envoyant des colis car nous étions éparpillés sur la région comme c'est le cas aussi cette année. Bref, nous étions vraiment une équipe.

Si ma chère EX chef d'équipe veut la jouer en solo, qu'elle joue en solo. Mes bodies et ceux récoltés par mes amies trouveront une autre équipe, hors de question que je lui fasse ce cadeau là. Elle veut se d'emmerder seule, elle se d'emmerdera sans nous. Notez d'ailleurs la maturité du règlement de compte, c'est tellement classe de virer simplement des gens de ton équipe en les enlevant sur Facebook, plutôt que de discuter avant.

Je ne cite pas cette personne, ni le nom de mon ancienne équipe. Elle ne mérite même pas de pub. De toute façon, je crois bien que l'objectif de son blog est essentiellement basé sur le fait d'avoir des partenariats et d'utiliser l'opération pour sa pub personnelle... C'est triste pour SOS Préma.

Moi au moins on pourra pas me reprocher d'écrire avec mes tripes. Putain de bordel de merde!

13/04/2016

Projet Ass Mat, le retour!

La vie fait que parfois les projets changent... Il y a déjà trois ans, je signais pour travailler chez mes patrons actuels pour un an, ne voulant pas me retrouver sans travail à la fin de l'année, j'avais demandé en 2014 mon agrément d'assistante maternelle, que j'avais obtenu assez rapidement! Sauf que surprise, au même moment, mes patrons ont décidé de me garder en temps plein jusqu'aux trois ans des filles... Le temps passe, et la rentrée des filles à l'école approche... 

J'ai hésité un peu avant de me relancer dans ce projet. Il faut dire que quand j'ai demandé mon agrément, le contexte personnel était différent, j'étais en couple avec une petite fille à la maison. A présent, je vis seule. Je me suis posée la question si cela pouvait être un désavantage, et finalement non. Ne pas avoir d'enfants, c'est aussi avoir une amplitude horaire de travail différente, plus de disponibilité, et je pense que cela peut être un plus pour des parents. Certains penseront toujours qu'une femme qui n'est pas maman ne peut pas être une bonne assistante maternelle, mais je pense que travailler pour des parents qui pensent ça, ne m'intéresse pas. Justement j'estime que je fais mon travail par professionnalisme, et j'ai un CV de quasiment dix ans d'expériences! 
La seconde hésitation a été: et si je ne trouve pas de familles, comment vais je payer le loyer? Alors clairement je prends un risque, mais si on ne se lance pas dans la vie, on ne vit pas... Alors tant pis pour l'angoisse des factures, je sais que je suis une battante et que je m'en sortirai toujours. Puis j'ai beaucoup plus de chances de trouver du travail en tant qu'assistante maternelle qu'en tant qu'animatrice éveil en crèche. Et surtout, je ne conçois plus ma vie sans être "nounou".

Pour certains, Nounou n'est pas un vrai métier. Alors oui c'est un travail précaire, mais pour moi, c'est un des plus beaux métiers du monde. On accompagne des enfants à bien grandir pendant plusieurs années, on a des vies entre nos mains, la responsabilité est belle et énorme. Je fais mon métier parce que c'est ce que je suis, parce que cela me passionne. Pas pour l'argent. L'argent ne fait pas le bonheur. Alors tant que j'ai de quoi vivre, cela me convient. 

Depuis quelques jours, c'est donc le grand déménagement à la maison pour mettre en place un accueil pour les enfants. Je profite de mes vacances pour me consacrer entièrement au projet. J'ai ressorti des placards mes cartons de jouets, et j'aménage ma chambre du fond. J'ai pas mal de matériel, des jouets gardés lors du déménagement de mon ex belle fille (qui a eu 8 ans donc trop grande pour de nombreux jeux), il y a ceux que j'avais acheté en 2014, et je recherche activement des dons ou du matériel à bas prix. J'ai lançé un appel sur Twitter et Facebook, et je dois dire que je suis ravie de la tournure que tout cela prend. J'ai beaucoup de promesses de dons de toute la France, les copines qui se mobilisent, et mes amis qui croient en moi et qui me soutiennent. 

Tout le côté administratif me fait un peu peur, mais il suffit juste de m'y pencher plus sérieusement, et je suis certaine d'y arriver. On y croit ensemble hein?