12/12/2015

Banana babanana ouuuh bananaaaaaa!

Avec le froid hivernal, les journées sont longues à la maison avec des jumelles de deux ans et demi, même si on essaie de sortir le plus souvent possible, on doit trouver des idées pour s'occuper. Jeudi soir, c'était donc pâtisserie! On a fait un banana bread pour sauver les bananes qui devenaient vraiment trop mûres pour être manger crues.

Pour votre banana bread, il vous faut:
250g de farine
1 sachet de levure
1 pincée de sel
125g de sucre (ici on a pris du sucre complet de canne bio)
3 oeufs
30cl de lait
80g de beurre
3 bananes mûres

Dans un saladier nous avons mélanger les ingrédients secs: farine, levure, sel, sucre. Nous avons ensuite rajouter nos oeufs, le lait, le beurre fondu, puis nos bananes écrasées. On a ensuite mis tout ça dans un moule à cake, au four pendant 35 minutes à 180°!
Rapide, facile, et un gros succès pour le gâteau "banana de nounou"! Il est moelleux sans s'émietter, et ça, quand t'as trois enfants de moins de cinq ans qui prennent le goûter, ça te facilite beaucoup la vie...


02/12/2015

Julie au ski, épisode 1.

- Pour le jour de l'an, on part au ski avec des amis, tu viens?

Et là, par amour, j'ai répondu:

- Oui.

Drama.

Non mais je vous jure, je me suis vraiment posée la question des milliers de fois depuis que j'ai validé ma venue: Pourquoi j'ai dit oui?

Par amour. C'est clair. La perspective de passer une semaine avec mon mec (et en bonus une dizaine d'autres personnes que je ne connais pas, dit-elle comme s'il s'agissait d'un détail) ainsi que le jour de l'an avec lui, cela m'a grave fait pioupiouter le coeur donc je ne pouvais pas refuser (ouais je parle cucul quand je suis amoureuse, que veux tu, c'est comme ça).

Vous allez me dire que vous ne voyiez absolument pas le problème, qu'au contraire, c'est super qu'il m'ait proposé, qu'il m'aime assez pour me faire confiance et être persuadé que cela se passera bien avec ses amis, mais le souci ce n'est pas ça.

Moi, je n'ai jamais skié.

La dernière fois que j'ai fait de la luge, j'avais 10 ans.

Je ne porte pas de bottes de neige ni de combinaison de ski depuis cette même période.

Niveau sportif, je... Je... J'ai failli mourir à la séance 1 du Top Body Challenge. Je ne fais jamais de sport.

Alors voilà.
Je suis dans la merde.

Quand j'ai annoncé ça à ma mère, elle a beaucoup ri, car elle connaît mes talents sportifs et ma grâce légendaire.

Quand j'ai annoncé ça à mes amis, ils ont émis quelques doutes, mais c'est mes amis, alors ils m'ont encouragé et se sont dit que j'aurai des trucs sympas à raconter.

Quand j'ai annoncé ça à ma meilleure amie, elle m'a raconté qu'elle, elle avait eu peur du télésiège, qu'elle avait perdu ses skis car elle ne les tenait pas et que plus jamais elle en ferait.

Quand j'en ai parlé à mon mec, il m'a pris pour une sportive qui allait s'adapter facilement avec des cours et un moniteur, j'ai dit qu'un moniteur ça pouvait être intéressant, puis il a dit que finalement j'aurai une monitrice.

Moi dans ma tête, ce fut la panique. Mais pourquoiiiiiii avoir accepté ça? Je peux bien me passer de mon mec une semaine? Non, en fait, non.

Alors je me suis préparée physiquement. J'ai fait une semaine de Top Body Challenge (la blague!) et comme je crevais ma race n'avais plus le temps, j'ai abandonné.
Je me dis donc que c'est tout dans la tête, que je peux le faire (mon inconscient se fout profondément de ma gueule au moment où j'écris ça).

Première étape: m'équiper.
Ce qui n'est pas évident quand tu fais du 48, le choix est vite restreint (surtout quand ton budget l'est aussi).

Une de mes copines m'a envoyé un pantalon de ski à ma taille. Et là. Drama.

Pourquoi personne ne m'a prévenu que mon tour de cuisse doublerait avec un pantalon de ski?
C'est sûr que si je tombe je ne me fais pas mal. Ha ça non. Par contre, si je tombe je suis pas certaine de me relever.

Niveau look, ça envoie du rêve. M6 devrait organiser une émission spéciale des Reines du Shopping, être sexy au ski. Ça c'est du challenge. Parce que là ça va pas dou touuut ma chiriiiiiie.

Prochaine étape, recevoir la suite de mon équipement (ouais je suis une ouf malade, j'ai commandé sur internet), et positiver en me disant qu'il y en a au moins UN qui croit que je vais me transformer en skieuse confirmée. Haaa l'amour.