02/11/2015

28.

Demain j'aurai 28 ans. Je suis assez attachée aux dates et aux symboles, donc pour moi, c'est une étape symbolique ce changement d'année, même si cela sera une journée comme les autres. Mais cette année est vraiment particulière au vue de ma situation. Il y a un an donc, à la veille de mes 27 ans, je vivais en couple, nous formions une jolie famille recomposée (en apparence), j'étais heureuse (bercée dans mes illusions de fille gentille et romantique qui croit dur comme fer aux belles histoires, pauvre conne), et je rêvais à mes 28 ans, avec cette belle promesse qu'on m'avait faite: tu seras sans doute enceinte pour tes 28 ans. Mon cul

Demain, j'aurai 28 ans, je ne vis plus avec cet homme. Je ne suis pas enceinte. Je n'ai plus ma famille recomposée. Alors vu comme ça, c'est triste, mais finalement non. J'ai eu le courage de partir, de le quitter. De mettre fin à une histoire qui me rendait malheureuse, qui n'était qu'illusions et mensonges, pleines de rancoeur et d'amertume. J'ai surpris tout le monde, j'ai pensé à moi, rien qu'à moi, et on peut dire que j'ai pris la meilleure décision de ma vie. Penser à mon bonheur, à mes valeurs, et au respect que l'on me doit, parce que bordel, je pense être une nana bien et que je ne mérite certainement pas d'être traité comme je l'étais. Le chemin a été long. Long pour prendre cette décision, et long pour se remettre d'une histoire malheureuse.

Demain, j'aurai 28 ans. Ma vie n'est pas celle que j'imaginais il y a un an. Mais je suis pleinement heureuse. J'ai retrouvé l'amour, enfin retrouvé, je dirai plutôt trouvé. Est ce qu'avant aujourd'hui je savais vraiment ce qu'était l'amour? J'ai des doutes là dessus. J'ai mis du temps à me refaire confiance, à me livrer, à dire mes sentiments car mon coeur avait vraiment morflé. J'ai passé des moments terribles cette année, mais mes amis ont été là et m'ont fait croire en moi. Ils m'ont consolé, câliné, protégé. Ils m'ont fait comprendre que j'étais une femme qui devait être respectée et aimée. Ils m'ont appris à ne plus m'écraser, à dire les choses et à aimer de nouveau. Mon coeur appartient à un autre homme que celui qui était dans ma vie il y a un an, et j'espère qu'il le gardera encore longtemps auprès de lui. Je n'ai pas envie d'imaginer mes 29 ans, mes 30 ans comme les autres années. Je sais juste que là, maintenant, tout de suite, la veille de mes 28 ans, je suis heureuse et amoureuse. Je me sens épanouie, aimée, respectée. Et bordel qu'est ce que ça fait du bien.

Demain, j'aurai 28 ans, et j'ai décidé d'être heureuse.

3 commentaires:

  1. tu a bien raison.Il faut vivre pleinement et se débarassé des "parasites" on a qu'un vie. ! Fête bien tes 28 an!

    RépondreSupprimer
  2. Joyeux anniversaire ! Que cette année soit douce !

    RépondreSupprimer