03/12/2017

Reprise du rééquilibrage, Novembre 17.

Si tu me suis depuis longtemps, tu sais que le combat de ma vie c'est mon poids, et ce, depuis toute petite. Je n'ai pas envie aujourd'hui d'entrer dans les détails de tout cela, mais c'est un combat permanent contre moi même. Je connais des périodes de restriction intense à 1200 calories par jour voir moins, et des périodes de crises où rien ne va aller et où je vais reprendre du poids... C'est un cercle vicieux, et une bataille contre moi même chaque jour. A quelqu'un qui veut arrêter de fumer, vous lui enlevez son addiction, sa drogue... impossible d'arrêter de manger. Alors j'ai décidé de faire un long travail sur moi même, et de cesser de manger mes émotions. Me réconcilier avec moi même.  J'ai décidé d'accepter les crises, l'échec, de ne pas m'en vouloir et d'avancer avec. Rester en bonne santé, manger sainement et si crise il y a, on accepte et on passe à autre chose pour avancer (ce qui demande des efforts surhumains quand tu es malade... voilà je l'ai dit « malade »). Hyperphagique. Fragile. Hyperphagile. 
J'avais commencé 2017 plutôt bien vu que j'avais perdu 10 kilos avant cet été. Vous avez suivi ici mon avancée, ne cherchez plus les articles, ils sont depuis hors ligne ou effacés... Puis quelques semaines de stress avec les concours de l'amoureux, les vacances, et bien, j'ai lâché et replongé. J'ai accepté la défaite, difficilement... Et je décide de remettre le pied à l'étrier et de m'en sortir.

En Novembre, j'ai donc revu ma façon de m'alimenter. Fini les repas composés uniquement de légumes engendrant frustration, j'ai repris les féculents dans deux repas sur trois, et je me suis aperçue que j'avais moins envie de me jeter sur la nourriture le soir venu. J'essaie de ne pas manger trop tard et trop lourd en soirée (en finissant à 20h30, ce n'est pas toujours évident). J'ai mangé équilibré, et je me suis autorisée un cheat meal par semaine. Je n'ai toujours pas repris le sport par contre, je bloque par rapport à ça. Et l'hiver n'aide en rien, quand j'ai fini le travail j'ai juste envie de me mettre sous la couette devant une série..

Bilan poids de Novembre: j'ai perdu entre 3 et 4 kilos. L'objectif est que je me détache de ma balance petit à petit... Et de tirer un bilan poids chaque mois à une date précise comme me l'a conseillé ma généraliste.

Je me lance deux défis pour Décembre:

♥ Tenir 5 jours sans sucre blanc. Donc pas de sucre dans mon café (aïe, mais j'ai de la stévia sous la main si vraiment c'est difficile) et pas de biscuits, gâteaux and co. Je commence dès lundi matin.

♥ Me remettre au step ou au yoga pour me dérouiller un peu.

Je vais tenter de venir écrire des bilans réguliers ici. Je ne vous garantis pas que ceux ci restent en ligne, ce sera en fonction de mon ressenti...

Les galettes de riz du petit déj.
Retour des protéines et des féculents dans mes assiettes.
Cheat meal indien.
Les cannelés de l'amoureux.


21/11/2017

Biscuits express pour le goûter!

Le lundi matin généralement, on pâtisse avec ma Petite Souris pour les goûters de la semaine... Sauf que ce lundi, PtitChat a décidé de nous sortir sa première dent, et la matinée a été rude... Difficile pour moi d'organiser un atelier cuisine avec une enfant de 2 ans et un bébé de 4 mois dans les bras... C'est donc pendant la sieste l'après-midi que je me suis attelée à une petite recette express afin de ravir deux petites filles pour le goûter. Voici donc ma recette de biscuits express, le tout avec un PtitChat en portage!

Dans un grand bol, mélangez: 150g de farine, 100g de sucre, 1 sachet de sucre vanillé, 2 oeufs, 1 compote. Et oui c'est tout! J'aime beaucoup mettre de la compote dans mes gâteaux pour remplacer le gras, mes gâteaux restent moelleux.

J'ai versé ma pâte dans mes petits moules et rajouté un morceau de pomme. J'ai laissé cuire 20 minutes à 180°. Et voilà pour une recette express!

J'ai accompagné les gâteaux avec mes crèmes à la banane 🍌 (recette sur le blog)

Nous en avons mangé aujourd'hui mardi, j'ai réchauffé les petits gâteaux juste 30 secondes au micro-ondes, et ils étaient encore meilleurs!

Les petites gourmandes ont bien aimé vu que sur une vingtaine de douceurs, il n'en reste que trois.

17/11/2017

Je veux devenir assistante maternelle.

Je vous ai déjà parlé des démarches pour devenir ass mat, en vous racontant mon parcours et mes différents entretiens sur le blog, aujourd'hui, je vais vous parler de ce que je dirais à une amie, qui souhaiterait exercer mon métier.

Il y a la façade extérieure, très belle et vraie. Je fais mon métier par passion, je veux l'exercer depuis toujours donc quand je parle de mon travail cela vient vraiment du fond du coeur. Je suis investie, sérieuse, motivée. J'adore ce que je fais, et je vous le partage avec plaisir.

Mais il y a la partie immergée de la machine. Être assistante maternelle ce n'est pas "cool" car on travaille depuis chez nous. Le nombre de fois où des "pseudos amis" m'ont sorti ça... "Tu as le temps pour ton ménage!", "Tu as le temps de faire tes papiers!"... C'est sûr qu'en ayant les enfants de 9h à 20h30 chez moi j'ai "beaucoup" de temps... Non mais sans blague, quand vous êtes parents, vous avez à peine le temps de faire pipi, vous prenez les ass mats pour des supers héroïnes capables de faire tout ça? 
Le ménage, je le fais à 20h30. Je suis souvent éreintée de ma journée, mais je dois passer l'aspirateur, ranger, faire des lessives, une fois les enfants partis. Ça, c'est le petit ménage de la semaine. On en parle du dimanche à tout frotter plusieurs heures, plier le linge, cuisiner des bons petits plats, car la maison d'une assistante maternelle se doit d'être impeccable? En tant que parents, beaucoup s'autorisent un lâcher prise (et ils ont bien raison), sauf que la plupart des parents employeurs, attendent une maison propre pour leurs bambins. Et c'est bien normal que la maison soit propre quand on accueille des jeunes enfants. Alors bien sûr, ma maison est impeccable le lundi matin. Et est aussitôt en bazar le lundi midi. "Excusez le bazar les enfants se créent des souvenirs", une bien belle citation mais les enfants doivent aussi grandir dans un environnement rangé et sécurisé. "Tu as du temps pendant la sieste"... Que fais une ass mat pendant la sieste? Je mange à 14h quand ils dorment tous, si j'ai le temps je bois un café, et surtout je range les jouets qui traînent, je fais la vaisselle et je prépare le goûter. Ha ouais on a le temps de se la couler douce. Pour en revenir à l'administratif, je m'autorise à regarder les papiers concernant le travail si par miracle ils dorment deux heures. Gérer les plannings, les changements de contrat, calculer les indemnités, prévenir la PMI des entrées et des sorties... Je me l'autorise car le vendredi soir jusqu'au lundi matin: je déconnecte. Alors oui effectivement j'ai du temps pour mes papiers... ce qui représente mon travail en fait... donc peut on parler de "temps" pour ça? Non. 

Être ass mat ce n'est donc pas avoir plein de temps pour soi à la maison. Pas quand on s'investit comme je le fais en tout cas.  Ça il faut bien le savoir avant de s'engager. C'est un travail prenant, votre temps libre se fait rare... Ajoutez à cela, votre maison investie. Votre entrée qui sera toujours sale à force des allers et retours, il y aura toujours des jouets partout, les affaires des enfants, du linge, des dessins, des photos... Si vous tenez à votre déco et à votre cocon, ne devenez pas ass mat. Accueillir les enfants c'est les garder dans un cadre familial. Ici ils font partie de ma vie la semaine. Alors je mets ma déco fragile, mes télécommandes, mon téléphone en hauteur. Je dis au chat de se planquer dans la chambre, car de 9h à 20h30, la maison leur appartient. Ici les enfants se sentent comme chez eux, et c'est que j'ai réussi ma mission de bien les accueillir. Ils peuvent aller dans toutes les pièces librement, exceptée ma chambre (qui d'ailleurs est actuellement squatter par PtitChat pour les siestes), et font comme chez eux, en sécurité, matérielle et affective. Je parle de l'envahissement normal des enfants, mais nous pouvons parler des parents. J'ai pour le moment beaucoup de chance, mais nombreuses sont les collègues qui doivent faire avec des parents qui se croient comme chez eux, ouvrir la porte sans frapper, se servir dans les placards et marcher partout avec leurs chaussures bien sûr...

Il faudra aussi que votre conjoint accepte votre métier. Ce qui est loin d'être facile. Pour tout vous dire, avant j'étais avec un homme qui avait déjà du mal à garder sa propre une fille une semaine sur deux, alors si j'avais été ass mat à cette période... Cela aurait été un énième sujet de tension. Actuellement, l'amoureux est super avec les enfants que je garde. Il est présenté aux parents car pour moi c'est très important pour l'enfant et sa famille. Il prend des nouvelles des enfants dans la journée, accepte que je lui parle de tout ce que je prévois avec eux, les câline et joue avec eux aussi quand il est là... D'ailleurs je pense que cela étonne les parents de le voir si présent, alors que nous n'avons nous même pas d'enfants, ni de neveux et de nièces. Et je sais que sur ce point j'ai beaucoup de chance, car ce ne sont pas toutes les ass mats qui ont leur conjoint qui accepte avec autant de facilité toutes les contraintes du métier. Là encore, si vous avez des enfants, il faudra jongler avec les vôtres et les enfants accueillis pour que tout le monde ai son équilibre. 

Parlons salaire... Être assistante maternelle c'est travailler beaucoup, plus de quarante voir cinquante heures par semaine pour espérer se tirer un salaire convenable. Si vous vous attendez à des horaires de bureau, ne devenez pas ass mat. Cela dépend des régions, des tarifs, mais je travaille de 9 à 20h30 pour un salaire correct. Et tout ça dans la précarité, car un contrat peut s'arrêter du jour au lendemain. Vous ne pouvez pas être certaine non plus d'être payé à temps, et si les parents ne vous donnent pas votre salaire, vous devez continuer à accueillir l'enfant car un refus de garde sera considéré comme une faute professionnelle, vous serez licencier. Que du bonheur hein?

Voici la partie cachée du beau métier de nounou... Alors si après tout ça, vous avez envie de continuer à être assistante maternelle, bravo, vous ferez cela pour la passion, l'amour, les enfants, et je serai ravie de vous accueillir par nous. Si vous êtes parents employeurs et que vous passez par là: chérissez votre nounou si votre enfant est heureux d'aller chez elle, car comme vous l'avez vu, c'est loin d'être un métier facile.

15/11/2017

Tiniloo Box Novembre 2017

Novembre 2017 - Christmas is coming 🎅!

J'ai reçu ma seconde Tiniloo Box, après la déception de la première, j'avais pas mal d'attente, alors c'est avec impatience que je l'attendais. La box contient:

♥ Un avion en bois ✈, de la marque Tobar

J'aime énormément les jouets en bois, j'étais ravie d'en recevoir un. C'est un jouet mixte donc parfait, les filles me l'ont vite pris pour faire des vroummmm vrouuuummmmm partout dans la maison avec. 

♥ Shampoing douceur, de la marque Enfance

Shampoing à la fleur d'oranger, il sent bon et avec une compo pas trop cracra.

♥ Stickers de Noël 🎄, de la marque Maildor

Les stickers sont adorables et me serviront pour mon calendrier de l'Avent et mes cadeaux. 

♥ Coucou Père Noël 🎅, d'Emile Jadoul, aux éditions Bayard

Coup de coeur, un livre sur Noël et en plus d'un auteur que j'adore, avec des animaux et un Père Noël, parfait pour la saison.

♥ Une gourde de compote Blédina

Second mois que je reçois une gourde de compote comme "produit". On m'annonce un prix moyen de "2.20€"... Dommage d'avoir cette pointe de déception 😯. On verra en Décembre, mais pour le prix de la box, j'attends autre chose qu'une gourde Blédina à quelques centimes.


Bilan: Gros plus pour le jouet en bois et le livre, je reste satisfaite de ma box malgré le hic de la compote. Vivement le mois prochain, la box sera à mettre sous le sapin 🎄...

13/11/2017

Gâteau à la crème de marrons.

L'hiver est bien installé ici... Nous sortons de moins en moins avec les enfants, et aujourd'hui le temps était si terrible que nous sommes restés au chaud pour faire un bon gâteau à la crème de marrons. Voici la recette:


2 oeufs
100g de farine
100g de sucre
100g de beurre
1 sachet de levure
1 petite boîte de crème aux marrons
En option: deux bouchons de rhum

Dans un bol, mélangez la farine, la levure, et le sucre. Rajoutez les oeufs, le beurre fondu, la crème de marrons. Versez la préparation dans un moule fariné, faire cuire 40 minutes à 150°. Et voilà un gâteau parfait pour les goûters d'hiver des petits et grands frileux.

08/11/2017

30.

Bon bah voilà les gars, j'ai 30 ans. Et ça va j'ai survécu. La moitié des messages me traitait de vieille, je vous retiens. Le vrai truc qui m'a mis un coup de vieux, c'est les meilleures copines qui te rappellent les dizaines d'années d'amitié. Là ouais, tu te dis que le temps passe. Mais sinon 30 ans c'est plutôt cool comme âge!

A 20 ans,  je me voyais déjà en mère de famille, un peu une Lynette Scavo superwoman qui jonglerait entre tous ses marmots. Résultat: je jongle avec des marmots mais ce ne sont pas les miens. Dix ans plus tard, je suis heureuse de ne pas avoir la vie que j'espérais à 20. Ne pas être mariée, ne pas avoir d'enfants à 30 ans, c'est aussi réaliser à quel point l'on s'est épanouie personnellement. J'ai eu des histoires d'amour, des ruptures difficiles, j'ai goûté un temps à la famille recomposée, j'ai eu des amants, des amis, des amours, des emmerdes. J'ai vécu des moments difficiles, j'ai galéré financièrement en tant que femme seule qui tente de réussir professionnellement, mais je m'en suis sortie. Les hommes m'ont fait souffrir comme jamais mais je me suis relevée. Beaucoup plus forte, beaucoup plus déterminée dans ce que je souhaitais et ce que je ne voulais plus.

Et j'arrive à 30 ans sans mari ni enfants comme la moi de 20 ans l'espérait, mais avec une force incroyable pour toutes les années qui arrivent. Je sais que je m'en sortirais toujours, parce que la vie me l'a appris. Alors non je ne vais pas vous dire que j'ai changé d'avis, bien sûr que je veux un mari (enfin "un" mari, non, lui comme mari, oui), et des enfants à moi, à nous, mais moi qui avait fait un pacte avec mon meilleur ami "Si à 30 ans je n'ai pas d'enfants, on en fait un tous les deux" parce que j'avais une peur viscérale de finir seule, périmée, sans gosses, et bien à l'heure actuelle, je sais que devenir la femme de quelqu'un et avoir des enfants n'est pas du tout la seule manière de "réussir sa vie". 

A 30 ans, je me fous (enfin!) des pressions sociales, j'emmerde les soi disant potes qui te disent "Dépêches toi de faire un gosse tu te périmes!", et bordel que c'est cool de finir le travail et de se retrouver solo chez soi le soir à regarder des séries, avec le chat, et un plateau tv, seule avec toi même. L'emménagement à deux est prévu pour l'été 2018 mais je compte bien profiter des derniers instants de ma vie à vivre seule, parce qu'il est essentiel de se sentir bien avec soi même avant de vivre à deux, cela rend bien plus heureux. Je suis tellement heureuse de voir mes copines se marier et faire des bébés, mais ma vie actuelle je l'aime aussi. On ne peut pas arrêter le temps à 30 ans? Parce que ce serait trop cool d'avoir toujours cet âge là... 

A 30 ans, je fais aussi le métier que je rêvais de faire à 20 ans. D'ailleurs avec le recul, je pense que je n'aurai pas pu l'exercer à cet âge là. Mon parcours professionnel m'a permis d'acquérir beaucoup d'expériences, de me former, pour devenir assistante maternelle, et gagner cette année, ma vie très confortablement. Tout sera à recommencer l'année prochaine mais ce n'est pas grave, j'aime les aventures... 

A 30 ans, je sais qui sont mes véritables amis. Ceux et celles qui sont là depuis plus de dix ans, et sur qui j'ai pu compter sans relâche depuis mon adolescence. Et je ne doute pas de leur présence dans ma vie dans les décennies à venir.

A 20 ans, on cherche ce que l'on va devenir, et à 30 ans, on sait ce que l'on est et ce que l'on veut. 30 ans, c'est l'âge du bonheur et de l'équilibre parfait, cette prochaine décennie sera chouette.

13/10/2017

Une journée chez Nounou en musique...

9h - Les plus petits de la troupe arrivent... J'accompagne leur arrivée par des petites comptines afin d'apporter un cadre rassurant et joyeux à la maison. J'ai veillé à installer les jeux libres et un jeu de manipulation sur la petite table (puzzle, encastrement, perles à enfiler...). Je passe un petit moment sur le tapis d'éveil avec le bébé en chantant les berceuses. En boucle en ce moment: Je chante avec mon bébé.*

10h - Le bébé est à la sieste, j'en profite pour commencer les activités avec les grands. Aujourd'hui nous faisons un crumble aux poires, c'est l'occasion d'écouter Bulle et Bob dans la cuisine. Je suis une grande fan des histoires de Bulle et Bob, j'adore les illustrations d'Ilya Green ainsi que la belle voix de Nathalie Tual. J'ai d'ailleurs hâte d'écouter mon album préféré: Bulle et Bob préparent Noël

12h - Il est l'heure de la préparation du repas, j'en profite pour lancer un cd de temps calme qui nous accompagnera le long du déjeuner. Un fond sonore gai et reposant. En ce moment, nous écoutons celui-ci: Temps calme, 26 mélodies du monde pour les tout-petits volume 3 qui vient de sortir chez Enfance et Musique*. Des rythmes de tout pays pour s'évader le temps de l'écoute.

13h - Heure de la sieste. On lit des histoires et je lance un cd de berceuses. Si les filles sont agitées et que je ne peux pas rester avec elles pour l'endormissement (cause: petit bébé de 3 mois), je lance un livre cd pour les endormir. En ce moment, elles adorent Bonne Nuit Petit Kaki. Si à la fin du livre cd j'entends que ça gigote toujours dans la chambre, j'enchaîne avec du classique très doux.

16h - Généralement Loupiote qui est allée à l'école le matin est la dernière à se lever... Alors à partir de cette heure là, je mets un peu de musique histoire de la réveiller en douceur tout en préparant le goûter.

20 h - Le temps est long lorsqu'on attend sa maman et que c'est l'heure du coucher... Alors je remets des douces berceuses pour terminer la journée...

* J'ai reçu il y a quelques semaines, plusieurs créations d'Enfance et Musique, que je connais déjà en ayant travailler en crèche, leurs cd sont très appréciés par les professionnels de la Petite Enfance. Je remercie Benoît du Merle Moqueur qui m'a permis de tester tout cela et de vous en parler.

J'ai reçu le cd des 26 mélodies du monde pour les tout-petits volume 3 dont je vous ai parlé un peu plus haut dans l'article et un livre cd Je chante avec mon bébé qui est un énorme coup de coeur. 107 chansons disponibles de la naissance à 3 ans. Les classiques, les rondes, les jeux de doigts ou de mains, celles qui font peur, celles qui font rire, ces deux cd sont essentiels si vous avez des tout petits. C'est vraiment une compilation complète (je n'ai jamais vu plus complet que celle ci) et en bonus vous avez un livre avec de très belles illustrations et des infos très importantes: une anecdote sur chacune des chansons, permettant de comprendre pourquoi cette comptine est importante pour l'enfant. Exemples connus:

Le Grand Cerf  et l'impatience de l'enfant de serrer la main, un geste social inattendu avec un petit enfant qui provoque un décalage suscitant humour, un véritable jeu de rôle pour l'enfant.

La Souris Verte et son incohérence totale, similaire aux enfants qui inventent des histoires sans se soucier de la logique!

Les petites marionnettes et l'importance des jeux avec les mains et la disparition et réapparition de celles ci!

En tant que pro de la Petite Enfance, cela m'a beaucoup plu de lire ces petits textes accompagnant les chansons pour mieux comprendre l'intérêt qu'elles ont pour l'enfant. Je trouve ça passionnant! Si vous avez un cadeau à faire pour une naissance ou l'anniversaire d'un jeune enfant, ce livre est vraiment une référence.

Je voulais aussi vous rappeler qu'il était important de soutenir les petits labels indépendants comme le label Enfance et Musique. N'hésitez pas à en parler à votre libraire, et continuez d'acheter vos livres et vos cd en librairies, et non pas sur Amazon ou dans les supermarchés... Nous avons un merveilleux patrimoine dans le domaine de la jeunesse, il faut le préserver et se battre pour faire perdurer celui-ci.

Chez Enfance et Musique (vous pouvez commander chez votre libraire ou sur leur site):

Je chante avec mon bébé
26 mélodies du monde pour les tout-petits volume 3

Chez Didier Jeunesse (facilement trouvable en librairie ou dans votre médiathèque):

Bulle et Bob
Bonne nuit Petit Kaki!
Les compilations de berceuses

11/10/2017

Séjour parisien express.

Vendredi dernier, devait avoir lieu le concert de Lady Gaga à Paris... Le concert que j'attendais depuis des lustres, j'écoutais l'album en boucle depuis des semaines, j'ai eu une chance folle d'avoir des places, c'était en plus le cadeau de mon amoureux pour mes 30 ans... Et le concert a été annulé à cause de l'état de santé de Lady Gaga... Grosse déception, j'avais posé un congé pour convenance perso exprès, acheté billets de train et l'hôtel était réservé... Soit je déprimais dans mon coin... soit je montais sur Paris pour profiter de 24 heures express avec une amie... Le choix a été vite fait.

Alors déjà j'ai stressé pendant des semaines de monter sur Paris avec les attentats. J'étais vraiment terrifiée, j'ai fait des cauchemars pendant des semaines et l'horrible actualité n'a pas aidé à ce que je sois zen. Mais la réalité c'est qu'en sortant de la gare, j'étais si heureuse d'être à Paris, que j'ai oublié tout le reste.. J'étais tellement heureuse de retrouver Paris!!! Cela faisait des années que je n'avais pas arpenté la capitale, et quel plaisir. On a eu une météo idéale pour un week-end d'Octobre, et je n'ai pas stressé une seule seconde, et nous avons profité un maximum.

J'ai passé une bonne partie du vendredi après-midi seule, ne retrouvant ma copine que plus tard. J'ai donc marché et profité un maximum des rues parisiennes: le jardin des Plantes, Notre Dame de Paris, les bouquinistes des quais, le Musée du Louvres, le Jardin des Tuileries, la place de la Concorde, les Champs, la Tour Eiffel au loin... Quel bonheur de retrouver tout ça... 


J'ai marché des kilomètres, mais j'étais heureuse et j'ai profité un maximum. Nous sommes rentrés poser nos sacs à l'hôtel vers Saint-Emilion pour repartir en soirée pour Montparnasse... Je n'avais aucune idée du programme, ma copine m'a organisé une soirée surprise et c'était juste parfait. On a commencé par une Piña Colada 🍹 au 51 (51 boulevard du Montparnasse) avant de nous diriger vers la surprise: le spectacle des Coquettes au Point Virgule. C'était absolument géniale! Les Coquettes 🎤 ont du talent, des voix splendides, elles sont drôles, canons, féministes et leurs chansons sont à mourir de rire. Ma Lou, tu me connais par coeur ♥ , cela m'a quasiment fait oublié l'absence de Lady Gaga tiens d'ailleurs. Pour vous dire à quel point les Coquettes sont géniales! Je vous conseille d'écouter Hey Mademoiselle et la Petite fessée du dimanche soir... 😳

La soirée s'est finie sur un dîner juste à côté au Bistro Burger, où nous avons mangé des burgers 🍔 (sans blague) et surtout des frites de patates douces #PassionPatatesDouces, c'était très bon, le service au top et en plus nous avons eu -40% grâce au site La Fourchette... Parfait!


Le lendemain nous avons pris notre petit déjeuner cours Saint-Emilion, à la boulangerie Eric Kayser. Les prix sont élevés (Coucou la vie parisienne), donc quitte à se ruiner j'ai opté pour le pain perdu et sa salade de fruits 🍐🍊🍓 ... Je me suis régalée!


Après le petit déjeuner, il était temps de repartir en direction de la gare... Je n'ai passé que 24 heures sur Paris, mais ce qui est sûre c'est que j'en ai profité à 100%! J'ai déjà hâte d'y retourner.

Petites crèmes à la banane.


C'est express et super bon! Il vous faut:

- Quelques bananes mûres 🍌
- De la crème fraîche épaisse
- Du sucre roux

Dans un blender, il suffit de mixer tous les ingrédients, vos bananes avec 2 cuillères à soupe de crème fraîche, et 1 cuillère à soupe de sucre roux (facultative).
Versez votre préparation dans des petits pots en verre, mettez les au frais et dégustez les quelques heures plus tard. Gros succès pour les enfants 😍!

12/09/2017

2 semaines à 3.

Depuis déjà deux semaines, nous sommes maintenant trois au quotidien, Loupiote âgée de 2 ans et demi, a rejoint nos journées, la Petite Souris et moi.

La première semaine a été rude... pour la Petite Souris. Partager sa nounou, les jouets, cela a été bien dur... Heureusement, j'ai deux bras et deux jambes, et largement assez de place pour toutes les deux. On a donc fait le max de câlinous à trois, voir à quatre quand le chat venait se joindre à nous pour lui aussi me faire remarquer qu'il était là... J'ai rassuré la Petite Souris tant que j'ai pu dans ce grand changement qu'est l'arrivée d'un second enfant chez nounou, et maintenant je pense qu'elle ne peut plus se passer de sa copine qu'elle réclame sans cesse. Le matin en arrivant, elle file toucher la photo de sa "Nanou" sur son casier, et la réclame jusqu'à ce qu'on aille la chercher à l'école. Les trajets se passent très bien, il y a 500 mètres entre l'école et chez moi, ce qui fait quand même 1 kilomètre aller-retour (en plus des escaliers à descendre et remonter), et la Petite Souris qui n'a que 22 mois marche très bien sans que je ne la porte. On s'arrête tous les deux mètres pour une fleur ou un chien, mais elle marche seule et c'était ma plus grosse appréhension de cette rentrée (on en reparlera quand le petit frère sera avec nous début Octobre).

Loupiote se sent plutôt bien avec nous, elle a eu quelques coups de blues et a besoin d'être rassurée mais elle est adorable et très attachante. Je vais néanmoins devoir me mettre à jour sur les dessins de licornes et les histoires de princesses.

Niveau organisation, il y a des jours qui se passent très bien et forcément certains où ça coince en fonction de la fatigue et de l'humeur de chacune, mais ça va. Mon projet était suffisamment bien réfléchi et abouti. J'ai acheté les assiettes à compartiments en forme de pomme de la marque Munchkin pour gagner du temps lors des repas, et chaque enfant a son code couleur pour les couverts / assiettes / verres / gants / serviettes / bavoirs... Nous rentrons de l'école, nous nous lavons les mains, nous mangeons, nous nous lavons de nouveau les mains, et j'installe les filles sur le tapis de jeux avec une caisse de jouets le temps que je nettoie la petite table et le sol, ensuite passage au pot, couches, histoires et sieste. C'est le moment de la journée le plus rythmée et le plus crucial car généralement les filles sont bien épuisées. C'est d'ailleurs ce moment que je redoute quand il y aura le tout petit bébé. Les filles ne s'endorment que lorsque je reste dans la chambre. L'endormissement prend cinq minutes lorsque je reste contre plus d'une heure quand je quitte la chambre (roulades sur le lit, hop je rejoins la copine dans son lit etc...). Je préfère prendre ses cinq minutes rien que pour elles et garantir du calme pour tout le monde. Là encore avec le bébé, il va falloir gérer toute la troupe. Pendant la sieste, je range, je tente de manger et de finir mon café avant qu'elles ne se lèvent car en ce moment la sieste c'est une heure maximum... Les deux filles s'entendent bien malgré leur 1 an d'écart. Cela aide la plus petite à grandir et apprendre des mots, et la grande doit être plus responsable et autonome. On travaille beaucoup là dessus: l'autonomie! S'habiller seule, mettre et débarrasser la table, aider la plus petite à mettre ses chaussures ou habiller les poupons. En choisissant de travailler avec trois âges différents, c'est ce que je souhaitais mettre en place, que chaque enfant aide les deux autres à grandir. Et je pense que l'arrivée du bébé dans deux semaines va les aider encore plus!

Et moi... Je me sens heureuse et épanouie dans mon job! C'est vrai que les journées sont longues, que deux enfants en bas âge c'est fatiguant mais du matin au soir je me répète que je suis heureuse. Et j'ai cette chance immense de faire un travail qui me passionne, je le souhaite à tout le monde car c'est une des clés du bonheur.

28/08/2017

Manipulation sable et coquillages.

Pendant les vacances, j'ai soigneusement arpenté la plage d'Hendaye à la recherche de jolies coquillages... Je l'avoue le butin fut bien maigre mais suffisant pour une activité manipulation que j'ai mise en place aujourd'hui avec la petite souris (22 mois).
Dans un bac, j'ai étalé du sable de lune et j'ai disposé dessus coquillages et cailloux.


Une chouette activité de manipulation pour toucher les différentes textures des éléments, enfoncer et retirer les coquillages du sable. Un moment de calme qui prolonge un peu les vacances...